La Cuisine Espagnole au Siècle d’Or

L’influence de la Reine Anne d’Autriche

Épouse de Louis XIII et mère de Louis XIV, Anne d’Autriche était la fille de Philippe III, le roi d’Espagne. Née le 22 septembre 1601, elle devint reine de France après son mariage en 1615. La maternité a donné un tournant majeur dans sa vie. Anne d’Autriche, mère du roi héritier, dut élever seule son fils de quatre ans à la mort de son époux. Elle assura donc la régence du royaume de France jusqu’à ce que Louis XIV soit en âge de gouverner. En parallèle, elle assura aussi la régence du royaume de Navarre, dont elle était également la reine.

Anne d’Autriche a donc vécu en Espagne. Elle habitait avec son père et sa famille dans le palais royal de l’Alcázar à Madrid avant de rejoindre la France, après son mariage franco-espagnol. Elle eut une grande influence en France lors de sa régence, dans plusieurs domaines. Dont la cuisine.

Résultat de recherche d'images pour "palais royal de l’Alcázar à Madrid"

Real Alcázar de Madrid au XVIIe siècle.

La gastronomie espagnole au Siècle d’Or

Pour l’Espagne, le « Siècle d’Or » désigne une longue période, allant du début du XVIe à la fin du XVIIe siècle. Un véritable rayonnement intellectuel, mais aussi culinaire a marqué cette période de l’Histoire espagnole. La littérature présente d’ailleurs de nombreuses références à la cuisine espagnole. La cuisine espagnole est essentiellement marquée par l’influence méditerranéenne. La diversité des régions et des terroirs de l’Espagne fait de sa gastronomie l’une des cuisines les plus réputées au monde. De nombreuses découvertes sont venues enrichir la gastronomie espagnole au fil des âges, notamment durant le Siècle d’Or. Nouvelles épices, nouveaux aliments, arômes et saveurs différents… Poivron, ail, tomate, oignon et huile d’olive se retrouvèrent à la base de la plupart des plats espagnols.

La diversité climatique, géographique et culturelle du territoire d’Espagne a laissé des empreintes tangibles dans la cuisine de l’époque. Chaque région possède alors ses propres spécialités. L’Andalousie élabore son gaspacho. La région de Valence se démarque avec la paella. Quant à la région catalane, elle met au point l’un des desserts les plus consommés au monde. C’est également au cours du Siècle d’Or que l’Espagne dote sa cuisine de racines religieuses très profondes. Certaines recettes devinrent les plats traditionnels servis aux cours des événements religieux.

Les spécialités de la cuisine espagnole

Les spécialités de la cuisine espagnole sont emplies de couleurs et de saveurs ensoleillées.

Le gaspacho andalou

Le gaspacho (ou « gazpacho » en espagnol) est un potage que l’on prépare à base de légumes non cuits, et que l’on sert froid. Ainsi, ce plat est très courant dans le sud de la péninsule ibérique. Il contient énormément de vitamines et se prépare différemment en fonction des régions du pays. Il est l’emblème de l’Espagne embourgeoisée, et daterait de 1611. À l’origine, il était le plat des pauvres, mais il a rapidement évolué pour devenir une spécialité nationale.

La paella valenciana

La paella est un plat traditionnel originaire de la région de Valence, en Espagne. À base de riz rond, il se décline de mille et une façons. La plus connue est alors apparue au XVIIIe dans l’Horta de Valence et elle a évolué à travers le temps. Appréciée pour son coût réduit et sa facilité de préparation, la paella valenciana est un emblème espagnol.

Le manchego AOP

Tomme au lait de brebis, le Manchego AOP se présente sous la forme d’un cylindre épais aux arrêtes bien nettes. Il fait une apparition dans « Don Quichotte », le roman de Cervantès écrit au début du 16e, mais les Romains le savouraient déjà bien avant lui. Si le fromage Manchego a traversé ainsi les siècles et conquis une grande notoriété, c’est en partie grâce à l’épaisse croûte qui lui sert de carapace. Des motifs en forme de lignes entrelacées parcourent ses flancs, évoquant des nattes d’alfa, la plante fibreuse utilisée autrefois pour mouler le caillé. Les moules utilisés aujourd’hui permettent de reproduire ce motif ancestral. Certains fromagers frottent le fromage à l’huile d’olive, donnant ainsi à sa croûte orangée des tonalités évoquant le bronze : c’est le « manchego en aceite ». https://www.quiveutdufromage.com/f-manchego

 

La crème catalane

La crème catalane est plus connue sous le nom de « crème brûlée ». Elle est l’un des desserts les plus emblématiques de la cuisine catalane. Autrefois appelée crema quemada, elle est un plat traditionnel de la fête de Saint-Joseph en Espagne (19 mars) et permet alors de célébrer le début du printemps.

Idées voyage

Les saveurs de l’Espagne vous invitent à voyager à travers le contenu de votre assiette. Pour l’occasion, Cuillère d’Argent a réalisé un menu chef autour de la cuisine Espagnole au Siècle d’Or.

Et pourquoi pas partir à Séville le temps d’un week-end ? … On vous a déniché sur Yonder, les meilleurs bars à tapas. Laissez-vous tenter par « El Riconcillo » fondé en 1670, qui peut se targuer d’être le plus ancien bar à tapas et restaurant de la capitale andalouse.

https://www.yonder.fr/gastronomie/restaurants/europe/les-15-meilleurs-bars-a-tapas-et-restaurants-seville-espagne

 

À l'intérieur du plus ancien bar à tapas de Séville, El Rinconcillo © Yonder.fr

Poissons frits et addition à la craie sur le comptoir à El Rinconcillo © Yonder.fr

 

Sources :

https://www.yonder.fr/gastronomie/restaurants/europe/les-15-meilleurs-bars-a-tapas-et-restaurants-seville-espagne

https://www.histoire-image.org/fr/etudes/portraits-anne-autriche

https://www.lhistoire.fr/la-cuisine-espagnole-au-si%C3%A8cle-dor

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_d%27Autriche_(1601-1666)

https://www.lopinion.fr/blog/mille-saveurs/histoire-l-embourgeoisement-en-espagne-cas-gazpacho-episode-1-2646

Gaëlle POGGIALE